Séjour dans les Pyrénées juillet/août 2012 (Partie 4)

Le but de ce séjour était aussi de faire au moins un grand col digne de ce nom dans les Pyrénées, à savoir le port d'Envalira. Ce sommet mythique du Tour 1964 qui vit s'affronter Raymond Poulidor et Jacques Anquetil reste un des hauts lieux du sport cycliste et je me devais de le grimper même si je savais par avance que la route serait peu agréable !

carte-circuit-Pyrenees5

graphe denivelee jour 5

Parcours jour 5

Dénivelée Jour 5

Vu la situation de mon lieu de villégiature, je dois franchir au départ le col du Calvaire de Font-Romeu avant de descendre rejoindre Font-Romeu puis Angoustrine et Ur à l'altitude de 1200 m.
A partir de là, je sais que la suite de la journée sera moins calme car je me retrouve sur la N20 en direction du col de Puymorens (FR-66-1920). Un peu plus de 20 km me séparent du sommet de ce col pour 700 m de dénivelée. La circulation est importante jusqu'au tunnel sous le col qui permet de relier la Cerdagne à Ax les Termes et se calme ensuite en laissant la route aux touristes !

virages col du puymorenscol de puymorens

Virages de la montée col de Puymorens

Col de Puymorens (FR-66-1920)

La montée dans sa partie finale offre de belles perspectives sur Porté Puymorens et la vallée de la Tour de Carol.
Ce col n'a rien de bien difficile avec des pourcentages de 4 à 5% dans sa portion terminale.
Il est bien aéré sur son sommet avec d'un côté la Principauté d'Andorre au delà du Pic Nègre d'Envalira et des Pics de Font Négra et de l'autre les Puigs Pedros et de Coma d'Or.

Col de Puymorens

Un peu moins de 3 km de descente et je me retrouve au croisement de la D22 venant d'Ax les Thermes. La circulation est très dense et correspond parfaitement à ce que l'on m'avait décrit !
Au bout de quelques km, je commence à doubler les files de véhicules qui s'agglutinent jusqu'à la douane. Les risques se situent plus au niveau des gaz d'échappement qu'au niveau de la vitesse des voitures ! Pas très agréable tout de même, mais c'est la seule façon pour atteindre mon but...
Après la frontière, la circulation reprend son rythme alerte, mais fort heureusement, la route est suffisamment large. 
Je dois supporter ce vacarme jusqu'au Pas de la Case où vont la plupart des touristes pour "remplir coffre arrière de leur 504 Peugeot" comme l'a dit Renaud il y a quelques années dans une de ses chansons !

montee port envalira vers pas de la case

pas de la case

Montée vers le Pas de la Case

Pas de la Case (altitude 2100 m)

Le paradoxe, c'est qu'au dessus du Pas de la Case, la route ressemble plus à une autoroute qu'à une route de montagne alors que le trafic devient quasiment nul !
Je termine les 5 derniers kms avec par moment un fort vent de face qui me ralentit ! Le sommet est en vue sous le soleil...
Ce col est long avec près de 11 km d'ascension depuis l'intersection avec la route venant du col de Puymorens.
Ce ne restera pas le meilleur souvenir de ma vie de cyclotouriste mais l'histoire de ce col m'aura aidé à le mettre à mon actif !

port d'envalira

panneaux Port Envalira

Sommet Port d'Envalira (AD-EN-2408)

Panneaux sommet Port Evalira

montée Port Envalira côté Espagne

montee port envalira cote espagne

montée Port Envalira côté Espagne

Le retour par le même chemin est rapide et je me retrouve au pied du Puymorens avec 3 km à remonter avant d'entamer une très longue descente sur La Tour de Carol. La gare de ce village est un carrefour ferroviaire de 3 lignes avec 3 largeurs de voie différentes : Une est celle du Train Jaune, l'autre est celle du TER venant de Toulouse et la dernière est celle de la ligne espagnole. C'est unique en France et peut-être en Europe !

 gare de la tour de carol

gare la tour de carol

La Tour de Carol (gare)

Gare de la Tour de Carol (terminus Train Jaune)

 gare la tour de carol 2

Cette gare de la Tour de Carol est très pittoresque avec des numéros de voies pour le moins étrange (photo de gauche). Les trains espagnols et français se côtoient dans cette gare à 1250 m d'altitude !

 

Gare La Tour de Carol

Gare Tour de Carol

Juste au-dessus de la la Tour de Carol, le Chauvot me signale la présence du col de l'Homme (FR-66-1290). Après quelques tergiversations dans le village, je parviens enfin sur la route dans un premier temps goudronnée qui me conduit vers ce col. La fin du chemin est plutôt en mauvais état mais la distance à parcourir pour arriver au sommet est faible. Je parviens rapidement sur le sommet qui me donne une vue dégagée sur le petit village de la Tour de Carol flanqué de cette gare surdimensionnée !
Il est temps de repartir pour remonter sur Bolquère et avaler encore un peu plus de 600 m de dénivelée pour parvenir une nouvelle fois au col du calvaire de Font Romeu.
Au total, 113 km avec plus de 2200 m de dénivelée sous le soleil et la chaleur, mais seulement 3 nouveaux cols !

 

 Liste 100 cols

Col de Puymorens

FR-66-1920

Port Envalira

AD-EN-2408

Col de l'Homme

FR-66-1290

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir