Montée col du Jandri - FR-38-3157 - 15 août 2007

Quand j'ai franchi mon premier "2000" en 1987, à savoir le col d'Izoard, je ne connaissais même pas la "Confrérie des 100 cols" !

Mais dans les années qui ont suivi, après mon inscription à cette Confrérie, j'ai vite compris que mon total de cols n'augmenterait que si je sortais des routes bitumées.

Je devais donc devenir un adepte du VTT.

C'est en m'aidant de cet engin qu'a germé l'idée de dépasser les "3000 m" assis sur une selle !

Et bien entendu, n'ayant rien inventé de nouveau, je me suis rabattu sur le col le plus proche de chez moi qui dépassait cette altitude.

J'ai mis plusieurs années pour trouver le bon compromis entre la météo, la disponibilité, la volonté d'y aller, l'entraînement suffisant...

Ce fût donc le 15 août 2007....

Carte col du Jandri les Deux Alpes

Jandri denivProfil provenant du site "salite"

D213 entre Barrage Chambon et 2 Alpes

En ce 15 août 2007, j'avais très facilement décidé un copain de travail, également amateur de beaux paysages, afin d'effectuer l'ascension à mes côtés.

Ce dernier ne reculant devant aucun sacrifice accepta mon offre à la condition de partir du Barrage du Chambon à l'altitude de 1044m.
Le beau temps était promis par la météo. Le départ de Grenoble en voiture se fit tout de même sous les nuages, mais arrivés vers Bourg d'Oisans, le soleil pointait. Il allait nous accompagner toute la journée.
C'est une des conditions pour apprécier pleinement ce parcours qui est très exigeant en temps et en effort.
Les 8,5 km entre le barrage du Chambon et les 2 Alpes sont avalés assez facilement pour atteindre le col de l'Alpe (FR-38-1652)

Philippe sur la route avant les 2 Alpes

2 Alpes + Roche Muzelle2 Alpes + Rochail

Les 2 Alpes et la Roche de la Muzelle (3465 m) à gauche

Les 2 Alpes et le Rochail (3022 m)

Nous arrivons à la station des 2 Alpes et quelques lacets se font encore sur l'asphalte jusqu'au lieu-dit Le Village à 1750 m. Nous quittons cette fois le goudron pour emprunter la piste qui va nous conduire jusqu'au Jandri. C'est du "bon R1" tout le long et c'est pour cette raison que c'est un des "3000 m" les plus accessibles sans faire trop de portage.
La pente est très soutenue pendant un km (15%) avant d'arriver sur une épingle qui sera notre premier arrêt vers 1900 m d'altitude.
La vue sur les 2 Alpes et les sommets de l'Oisans est magnifique. On aperçoit Le Rochail (3002 m) au sud-ouest, puis en revenant à l'est, le Pic du Clapier de Peyron (3126 m), la Roche de la Muzelle (3465 m) et plus tard la Tête de Lauranoure (3325 m).

piste Muzelle

La piste vers la petite Aiguille et la Muzelle

Philippe à la Petite Aiguille en train de se restaurer !

La pente s'atténue ensuite mais reste à 10% sur les 2 km suivants pour arriver au sommet du télésiège du Village et au premier restaurant d'altitude. Nous sommes à 2200 m.
Nous passons ensuite pour la première fois sous le télécabine du Jandri Express qui montent les descendeurs en VTT jusqu'à notre future destination sans le moindre effort.
La pente avoisine les 7% avec quelques accentuations par moment pour nous mener au Grand Plan du Sautet où se trouvent les Lacs du Plan (environ 2300 m)

Plan du Lac

Lac du Plan 2320 m et au loin le Massif des Grandes Rousses

Gigantesques terrassements au dessus des Lacs

En quittant les lacs, nous devons effectuer de nombreux lacets pour arriver au deuxième restaurant d'altitude à 2580 m d'altitude.
D'énormes travaux ont été réalisés pour modeler la montagne et favoriser l'écoulement des eaux. La montagne est totalement dénaturée comme en atteste la photo ci-dessus. Ces paysages ne nous laisseront pas un souvenir impérissable !
Comment peut-on pratiquer une telle oeuvre de destruction du paysage pour favoriser la pratique du ski, si ce n'est dans un but purement lucratif ?
C'est à cette altitude que l'on trouve la première gare du télécabine du Jandri Express.

Piste entre les crêtes et la Toura

Philippe dans la douleur !

Même si la majorité du parcours s'effectue sur la selle, certains passages sont plus délicats et le "poussage" s'avère obligatoire. 

De plus, la fatigue commence sérieusement à se faire sentir. Heureusement, la piste reste de bonne qualité.
Nous laissons le col des Gourses sur notre droite pour le faire en aller-retour lors de la descente.
Nous devons de plus en plus souvent nous tenir sur nos gardes car des vttistes descendent du Jandri à des allures impressionnantes. Une belle chute se produit à quelques mètres et on a un peu de mal à accepter leurs évolutions sachant qu'à tout moment des marcheurs ou des cyclos peuvent se présenter face à eux !
Il est vrai que pour eux, le top c'est la vitesse et pour nous, c'est la lenteur... de la montée !
En redescendant à la station des 2 Alpes, lors d'un arrêt bien mérité dans un bar, le cafetier nous avouera que les pompiers montent tous les jours et l'hélico un jour sur deux pour ramener les éclopés !

3000 m presqu' au sommet Jaandri !Au fond...Col du Jandri

Partie finale.. vers 3000 m

Philippe... et le Jandri en toile de fond !

Lac de Serre Palasface au Jandri

Lac de Serre Palas 2784 m

Alors Philippe.. tu fais des photos ou tu avances ?

La fin de la montée alterne entre passages moins pentus et passages redoutables dont certains approchent les 15%.

C'est le cas notamment dans la dernière rampe alors qu'on a l'impression de toucher au but.
Le Jandri semble à portée de roue et pourtant il se dérobe encore !
En contrebas, une myriade de petits lacs apparaissent au fur et à mesure de notre escalade. Ce sont ceux du Jandri, des Gourses...
Cela fait maintenant plus de 3 heures que nous avons quitté notre point de départ.
L'altitude commence à se faire sentir et la respiration s'en ressent.
Le paysage, très minéral, est fendu par quelques remontées mécaniques peu gracieuses.
Cette fois.....On le tient....ce Jandri !

Col du Jandri

Col du Jandri FR-38-3157

Sommet col du Jandri
Sommet col du Jandri
Sommet col du Jandri

Au sommet....3157 m après 3h 42 d'effort et 2107 m de dénivelée !

Glacier du JandriGlacier du Jandri

Glacier du Jandri

Malgré de fortes chaleurs dans la vallée, il ne fait que 12°C au sommet et un petit vent nous incite à écourter notre arrêt au sommet devant le glacier qui fait bien pâle figure à cette période de l'année.
Il est plus gris que blanc et les cyclistes qui débarquent du Jandri Express ne semblent pas trop intéressés par sa présence.
Ils n'ont qu'une idée en tête, c'est celle de se jeter dans la descente....
Contrairement à Philippe, leur présence me déconcerte un peu, car j'ai l'impression qu'ils me volent les efforts que j'ai effectués pour arriver jusqu'au sommet !
Ils se sont engouffrés dans le télécabine et quelques minutes après, ils se retrouvent à plus de 3000 m d'altitude, alors que nous avons mis près de 4 heures pour y parvenir.
Mais finalement, notre but était de grimper ce Jandri et nous y sommes parvenus. Le reste n'est que détails !
Nous entamons la descente avec prudence car nous ne sommes pas harnachés comme ces "biomans" dont je vous parlais précédemment. Certaines pentes peuvent facilement vous entraîner à la chute, même à petite vitesse.
Arrivés au Lac de Serre Palas, nous quittons la piste et nous nous engageons dans un "semblant" de chemin.
Ce dernier s'estompe et nous sommes rapidement amenés à porter nos montures car nous souhaitons rallier la Brèche du Grand Creux. C'est carrément du S3-S4 et par moment, nous ne savons pas trop où nous allons.
Une pose GPS s'impose, mais la direction donnée par l'appareil nous oblige à faire des passages assez "limites" avec le vélo sur l'épaule. Nous croisons le Lac Noir à 2776 m d'altitude.
Nous finissons par arriver sur une piste de ski longée par le télésiège du Lac Noir. Il est presque impossible de remonter cette piste tellement la pente est forte à cet endroit.
Nous décidons de la remonter en effectuant des traversées, mais rapidement, nous nous apercevons que ce sera très long.
Finalement, nous réussissons à traverser une petite barre rocheuse pour arriver sur la piste de la Toura qui est nettement moins pentue.
Nous poussons tout de même nos vélos avant de pouvoir effectuer la fin du parcours sur la selle pour enfin rejoindre la Brèche du Grand Creux à 2810 m d'altitude !!!

brèche du Creuxbrèche du Creux

Aperçu de la zone traversée en venant du Lac de Serre Palas avant d'arriver sur la piste du Grand Creux

Col des Gourses

Nous décidons de redescendre par le snowpark en effectuant de nombreuses traversées afin de nous permettre de rester sur le vélo.
Au bout de plusieurs minutes d'effort, nous parvenons au restaurant de la Toura. Cet AR au Grand Creux nous a achevé et nous décidons de laisser le col d'Entre les Têtes pour une autre fois !
Nous faisons juste l'AR jusqu'au col des Gourses avant de profiter pleinement de la descente que nous effectuons tranquillement en respectant les marcheurs !
Finalement, le parcours fera 60 km effectué en 5h 45 mn pour 2300 m de dénivelée totale.

 

Liste 100 Cols parcours du Jandri

Nom des cols franchis

Référence 100 cols

Col du Jandri

FR-38-3157

Brèche du Grand Creux

FR-38-2810b

Col des Gourses

FR-38-2550b

Col de l'Alpe

FR-38-1652

Commentaires   

Jean-Robert Chauvot
0 # Bons souvenirsJean-Robert Chauvot jean-robert.chauvot@laposte.net 11-08-2015 20:31
Votre ascension me ramène vers 1978. J'avais eu le plaisir de passer ce col avec mon père Robert Chauvot qui n'avait pas encore publié son catalogue des cols de France.
Si vous avez l'occasion de voir la première édition de ce catalogue, vous me verrez en photo au col du Jandri sur la page de couverture.
Bravo pour votre site qui est très clair.
Amicalement.
Répondre | Répondre en citant | Citer

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir