Col des Gondrans (FR-05-2347a) - 2 août 2011

Le col des Gondrans est souvent grimpé du côté de la route militaire partant de la D902 peu après Font Christiane, hameau de Briançon. Demeurant sur Névache, je vais l'entreprendre par l'autre côté, à savoir par Montgenèvre. La première partie de la sortie se fera donc sur le goudron jusqu'à La Vachette.

la clarée vers plampinet

fontaine val des prés

La Clarée à Plampinet

Fontaine de Val des Près

Pour éviter la monotonie de cette route entre Névache et La Vachette, j'en profite pour faire quelques arrêts pour photographier La Clarée et quelques cadrans solaires, sorte d'emblème de la région.

cadran solaire plampinet

cadran solaire la vachette

cadran solaire la vachette

cadran solaire val des prés

Plampinet

La Vachette

La Vachette

Val des Prés

route bois des bans

route bois des bans 1 3x4

bois des bans alt 1803m

Il me tarde de quitter l'asphalte pour retrouver le calme de la forêt. C'est chose faite dès la traversée de la route du  col du Montgenèvre. Je m'enfonce alors rapidement sur une piste R1 (R2 par endroits à cause des cailloux) dans le Bois des Bans qui va me permettre de rejoindre Montgenèvre à l'écart de la circulation. La pente est régulière, mais soutenue, de l'ordre de 8 à 10%.
La montée se fait en lacets jusqu'à 1800m environ où on débouche sur un belvédère aménagé (photo de gauche).
La cadence va ensuite changer car la piste d'excellente qualité (piste de fond en hiver) me conduit presque à plat jusqu'à la station de Montgenèvre.
D'un coup, je me retrouve dans une station de vacanciers plus tournés vers la bronzette que vers la chasse aux cols !

montgenèvre

le collet 05-1856a

Je dois traverser toute la station en aller retour pour aller chercher le Collet (FR-05-1856a). Je ne m'attarde pas outre mesure car mon but est ailleurs, loin du bruit et du monde !

Après avoir croisé une piste de descente pour casse-cou arnachés jusqu'aux yeux, je me retrouve enfin seul pour une montée de près de 7 km pour 500m de dénivellation. La piste est excellente car elle permet aux véhicules d'effectuer les aménagements d'été et l'entretien des remontées mécaniques.
La sortie de la forêt se fait vers 2000m pour déboucher sur un paysage de station de sport d'hiver qui ne me quittera plus jusqu'au sommet du col.

C'est finalement sans grandes difficultés que je parviens au somment du col des Gondrans (FR-05-2347) avec un final assez facile.
Pas un seul panneau au sommet...Mais des baraquements et des forts militaires à foison ! Heureusement que la chasse aux cols a remplacé la guerre !

piste des gondrans alt 2100m

r1 arrivée col des gondrans

col des gondrans 05-2347m

Piste sur la montée finale des Gondrans

Sommet col des Gondrans (FR-05-2347)

le chaberton vu du col des gondrans

vue des ecrins des gondrans

Vue vers le Mont Chaberton

Les Écrins vus du col des Gondrans

anciennes baraques militaires sous sommet des anges

ancien fort des gondrans

Anciennes bergeries face au sommet de Château Jouan

Ancien Fort des Gondrans au sommet des Anges

col des gondrans

Après une pause restauration face au décor toujours aussi majestueux des Écrins, je décide de monter jusqu'au sommet des Anges où se situe l'ancien Fort des Gondrans (2459m).
Cette montée de 1,5 km se fait toujours sur une bonne piste et l'arrivée au sommet permet une vue à 360° et me fait reprendre contact avec les "descendeurs" qui sont déversés par le télésiège.
Leur but est à venir...Dévaler les pentes !
Le mien est atteint...Dompter les cols !
Un dernier coup d’œil rapide et j'entame la descente vers La Cochette. A partir de maintenant, je vais m'isoler totalement de la civilisation pour ne croiser que quelques marcheurs bien clairsemés !
Une petite hésitation sur un carrefour à la cote 2331m vite rectifiée par mon GPS et je reste toujours sur une bonne piste jusqu'à La Cochette. (FR-05-2261)

r1 vers la cochette

le laus pic de rochebrune

Piste militaire entre la cote 2331m et La Cochette

Vue sur Le Laus et le Grand Pic de Rochebrune

la cochette

la cochette

Baraquements militaires de La Cochette (FR-05-2261)

mur construit en 1878

Je quitte La Cochette en suivant la route militaire jusqu'aux baraquements de La Seyte vers 2080 m par un chemin assez large, mais relativement caillouteux. La vitesse est plutôt proscrite sur certains passages moins bien entretenus.
Je rejoins alors la route militaire qui plonge vers le Clos de l'Infernet.
C'est au bout de quelques centaines de mètres que je me retrouve à l'embranchement d'un petit sentier bien visible qui me conduit au Pas du Loup (FR-05-1945).
Dans un premier temps, j'arrive vers un mur construit en 1878 par le 4 ème Génie. Le Pas du Loup se situe en contrebas.
Au retour, ce sera mon dernier portage du jour afin de revenir sur la route militaire.

descente la cochette

descente la cochette

Descente route militaire jusqu'à La Vachette

descente vers clos de linfernet

mur construit en 1878

Sentier vers le Pas du Loup

Mur construit en 1878 par le 4ème Génie

pas du loup

briançon

Pas du Loup dans la forêt (FR-05-1945)

Vue sur Briançon

La suite sera une longue descente sur une large piste dans le Bois de l'Infernet avec de belles vues sur Briançon et la montée du col du Lautaret vers St Chaffrey et La Salle les Alpes.
Je rejoins mon point de départ du matin peu avant La Vachette. Il me reste à "avaler" les 15 derniers km de goudron entre La Vachette et Névache. Il semble y avoir une piste côté rive droite de La Clarée, mais je n'ai plus l'envie de la chercher, la fatigue me guidant vers le bercail par le chemin le moins agréable, mais le plus rapide.

Parcours de 6H30 en comptant tous les arrêts avec environ 5H de déplacements pour 68 km et près de 1450 m de dénivellation.

Données Cent Cols parcours des Gondrans

Cols franchis

Référence 100Cols

Le Collet

FR-05-1856a

Col des Gondrans

FR-05-2347a

La Cochette

FR-05-2261

Pas du Loup

FR-05-1945

parcours gondrans graphe gondrans

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir